samedi 28 août 2010

Nok Ya Won , 2008, Corée

Un échantillon de Matt



A l'ouverture, odeur d'encens .







Avec une eau assez douce sans trop de relief, d'une tetsubin "rescapée" car colmatée avec du riz mais qui donne une eau ronde et simple.







Le repos est trompeur car ce thé sort de tout ce que j'ai bu jusqu'ici .

En fait je peine à le décrire tant il est surprenant. Je ne suis pas arrivée à décrire son goût ou ses arômes.... peut-être que mes références ne tiennent pas ici pour essayer de le décrire. Je vais sûrement m'y attarder encore.

L'odeur est celle de l'encens : je me demande s'il s'agit de l'entreposage ou de l'emballage. C'est donc étrange !...... déstabilisant car assez prenant. Puis je sens les fleurs jaunes , tournesol mais aussi la rose. A la deuxième infusion des odeurs de mauve, violette, réglisse et blé .
Mais toujours impossible de décrire l'arôme.

Une texture ronde, un peu grasse et en suite il monte à la tête et explose en pluie je dirais. Très forte énergie , dynamique , chaleureuse , enveloppante.




Une expérience assez peu ordinaire . Fascinant.

2 commentaires:

David a dit…

L'emballage est vraiment extra !

Je vais avoir la chance de goûter à des verts coréens bientôt. Depuis le temps que je lis tout le bien qu'en dit Matt, j'ai hâte !

Bon dimanche !

ginkgo a dit…

me réjouis de lire tes impressions !
...et aussi ta manière de procéder pour les préparer !