mercredi 10 août 2011

images de la biennale










On reconnaîtra en vrac Pippiloti Rist, Hirshorn, Boltanski, Urs Ficher , Tabaimo et quelques inconnus (pour moi) ..... chaque 2 ans c'est l'étourdissement , comme un trop plein mais aussi des travaux marquants, impressionnant , forts, parfois étranges, incompréhensibles ...ou vides aussi , poétiques , fragiles et délicats ou encore dans une emphase ou une surenchère de moyens disproportionnée pour un résultat fade et improbable.
Le cadre est de toute façon si beau tant dans les entrepôts de l'Arsenal que dans les Giardini que la déambulation reste un vrai plaisir.

2 commentaires:

Olivier a dit…

En 12 ans c'est de loin la plus décevante biennale de venise que j'ai vu... mais y'avait tout de mme des choses qui valaient le détour...

Pour une fois aussi cette année les meilleurs choses étaient probablement disséminées dans la ville, et non dans les 2 lieux principaux, intéressant.

ginkgo a dit…

c'est vrai que l'arsenal c'était pas terrible! mais j'avais trouvé encore plus décevant il y a 6 ans je crois...
par contre c'est toujours sympa de rester au courant de ce qui est sur le devant de l'actualité ( et qui ne fait pas l'unanimité...heureusement)