jeudi 26 novembre 2009

Nok Ya Won 08










Ce thé a été cueilli le 18 avril, date de mon anniversaire ... j'ai beaucoup aimé ce petit clin d'oeil malicieux depuis la Corée.
Pour revenir au thé lui-même :
L'odeur des feuilles sèches est celle du riz soufflé , odeur qui va demeurer sur les feuilles mouillées. Celles-ci sont petites , assez longues et de teinte foncée.
J'ai trouvé ce thé profond et puissant. Il avance de manière assez rectiligne mais au fil des gorgées il devient de plus en plus présent et fort.
au début le goût de riz soufflé est léger puis viennent des saveurs de forêt , de sapin , une présence qui s'intensifie devient âpre mais non âcre avec des arrières notes sucées de miel . Je pense au vert sombre et dense.
La deuxième infusion redémarre avec le riz soufflé mais nuancé de beurre de cacahuète puis la châtaigne, noisette, noix et comme la poix de sapin , suave et sucré.
Il donne une ténacité et une force rectiligne qui va me rester bien une heure présente. Comme si j'avais bu 3 expressi corsés mais en plus subtil et moins excité quand même.
Ce monde est très différent de ce que je connais et j'apprécie vraiment... beaucoup. Ce soir je vais poursuivre les infusions.

3 commentaires:

LIO a dit…

Salut G.

C est drôle, un très bon amis à moi est venu reconnaître le feng shui de ton terrain à bâtir... le monde est petit ;-)

Au plaisir.

ginkgo a dit…

alors !.... ça alors !!!! j'en suis éberluée...surtout que je ne connais pas cette personne en fait : il est l'ami de l'architecte : aurais-tu son nom ? ça m'intéresse !.... je ne suis pas très versée dans le feng shui mais ce qui est ressorti est très judicieux en fait !:) :)

clochette a dit…

cette théière en fonte est de toute beauté