lundi 3 mars 2008

recherche d'émaux

Pour continuer dans l'esprit de bols et de théières en tournage "libre", j'ai repris une ancienne recherche entamée lors de mes études sur des masses bullées pour transformer cela en émail (ici de couleur blanche)d'autres essais de bruns pour contraster :


.....comme un paysage . (Je pense alors au pu er en vrac 1998 de la maison des 3 thés, un paysage contrasté mais calme dans l'épaisseur duquel se trouve des petites constellations plus concentrées ).


Ici des tons plus sourds , plus terriens ( pu er de 1995 ?)


Et aussi des noirs profonds:





métallisés
ou avec des constellations



Le tout étant de les tester sur des surfaces plus grandes , de les intégrer à la forme du bol ou de la théière........

Je devrais aussi goûter encore plus de pu er pour essayer de transmettre en forme et couleur leur monde de saveur...... je pense que l'aventure ne fait que commencer !

2 commentaires:

emmanuel a dit…

Toutes mes félicitations pour ce joli blog et ces belles céramiques!

Amusant le rapprochement email/puerh! Tu évoques le vrac 95 de la M3T dans ton billet. J'ai vu qu'il n'était pas vendu très cher. Quelle impression t'a-t-il donné?

ginkgo a dit…

bonjour! merci et je lis aussi régulièrement ton blog !
alors ce vrac 95 est le premier pu er que j'ai goûté et c'était le moins cher de la MS3T ,( assortiments qu'on trouve en Suisse).Donc je ne sais pas si je suis très objective... car ça a été 1 coup de foudre pour les pu er.
Il m'évoque fortement le cuir animal, la première image qui m'est venue, c'est le "cheval": un côté animal, fauve puis ça se calme 1 peu et on découvre l'humus, champignon, terre labourée après l'orage.La deuxième infusion laisse venir plus de douceur et de rondeur, miel, réglisse.Enfin quelque chose de fleuri(infusions suivantes).Les feuilles sont petites.
comparé aux 97 ou 98 il a + de caractère, + vif, + brut peut-être-
c'est donc tout-à-fait subjectif,et comme cela ne fait pas des années que j'ai découvert ces thés, je me considère comme néophyte...
à bientôt
ginkgo