vendredi 25 avril 2008

Xian Xia Lan Cui




Enfin il y a un petit soleil, pas très chaud, mais je peux mettre le nez dehors sans penser au parapluie, au pull chaud et aux bottes. ça fait du bien .

J'ai préparé ce Xian Xia Lan Cui de la M3T .
L'odeur des feuilles sèches me rappelle les fleurs blanches et la noisette, celle des feuilles mouillées le narcisse et l'infusion donne des notes de mangue-cassis-fraise.
Par contre, comme les feuilles sont extrêmement légères, j'ai tendance à sous-doser l'infusion ; Il me faudra encore bien quelques bols pour explorer son potentiel.

Pour terminer sur un autre type de feuille, celle de mon petit ginkgo "de balcon" qui a bien passé l'hiver et dont les feuilles se sont ouvertes cette semaine.

3 commentaires:

ベジタ a dit…

je trouve ça si beau une feuille de ginkgo ...
c'est toujours difficile d'apprivoiser un thé , même aprés des années d'assuidité ...

furinae a dit…

La feuille de cet arbre, qui, de l’Orient,
Est confiée à mon jardin,
Offre un sens caché
Qui charme l’initié.

Est-ce un être vivant,
Qui s’est scindé en lui-même,
Sont-ils deux qui se choisissent,
Si bien qu’on les prend pour un seul ?

Pour répondre à ces questions,
Je crois avoir la vraie manière :
Ne sens-tu pas, à mes chants,
Que je suis à la fois un et double ?

-Goethe à propos du ginkgo-
Oui mettre Goethe en français c'est un sacrilège un peu comme mettre Dante en français mais bon :)

ginkgo a dit…

magnifique ode à la feuille de ginkgo ! je connais très peu Goethe mais ce texte chante à mon coeur malgrés, c'est vrai, quelques termes un peu désuets ( dûs à la traduction peut-être). merci de l'avoir posté ici car j'ai une histoire personnelle toute particulière avec cet arbre.
Tellement de diversité dans la nature, tellement de feuilles différentes, de thés, et on se sent petit ...rester curieux et "approcher-apprivoiser" , partager ce sont des richesses ,des vraies.