samedi 3 mai 2008

surprises....

Pour illustrer ce dont j'ai parlé, à savoir un émail trop fusible qui peut couler et coller la pièce à la plaque d'enfournement.....ici on voit le bol mis sur un petit support mais qui n'a pas été suffisant pour contenir la coulure.......
Cet essai d'émail était censé donné des "bulles" mais celles-ci sont restées prisonnières à l'intérieur même de l'émail :


Cela rappelle, pour ceux qui connaissent, le chocolat "Rayon", produit typiquement suisse !!
Je devrais donc m'y prendre différemment ! La recherche continue...

D'un autre côté la superposition d'émaux a toujours quelque chose d'aléatoire car l'épaisseur des couches est difficilement maîtrisable par trempage et là aussi cette cuisson d'émail a ouvert de nouvelles voies à explorer;(des photos vont suivre).

J'ai finalement retrouvé un effet bullé sur un brun-noir avec des métallisations :



Le couvercle a donné un beau noir avec des taches brun-rouge-cuivré.
Comme toujours il faut du temps et des essais multipliés pour obtenir des résultats mais c'est cela qui est passionnant: on cherche à maîtriser, un peu, et d'un autre côté , il y a l'aléatoire, la vie qui échappe au contrôle et qui révèle une autre piste....

4 commentaires:

fairspaintings a dit…

vive la meuleuse!

ginkgo a dit…

hi hi....tout-à-fait !!!

Bruno a dit…

Une théière volcanique !
Superbe, et je pèse mes mots !

ginkgo a dit…

cette recherche s'inspire en effet de la texture de la pierre ponce (lave). A l'époque je faisait des masses "bullées". J'ai repris le principe et j'essaye de l'intégrer à un émail , c'est en cours de mise au point....