mercredi 8 octobre 2008

dehors


Dehors, à l'extérieur, s'ouvre un monde ...inconnu, peu vu, peu fréquenté , légèrement flou ...
Le temps manque, la tête est trop remplie de "tout-ce-qu'il -faut-faire-et -ne- rien-oublier -trop pressé ";
Mais l'envie est là plus forte et alors quel spectacle : subitement la terrasse d'un café me fait plonger sur la nature dans la ville, mélange de matières, de couleurs .

Aujourd'hui l'automne est vraiment là, même dans la ville, entre les murs des maisons ou dans les jardins , vigne vierge , feuilles ambrées, gamme de verts tendres ou d'ocres doux , traces de rouge sang ou bordeaux .




Plus ou moins sauvage, plus ou moins cultivée , elle se laisse domestiquer , un peu.


Du temps pour voir, respirer, voir encore , faire des réserves de couleurs pour l'hiver .
Temps pour aller voir le deuxième volet du dyptique de Wayne Wang ( la princesse du Nebraska )

image tirée du film

et pour goûter un thé jaune du Fujian , un Jun Shan Yin Zhen , léger , aromatique, une pointe de sensation de grillé au soleil, goût de blé, de mais, de froment , de biscuit croquant sous la dent.

2 commentaires:

Philippe a dit…

Belle ambiance, comme d'hab' Ginkgo ;-)

ginkgo a dit…

Sympa, comme d'hab aussi !... j'attends le compte rendu de ce rendez-vous parisien avec impatience ....