jeudi 2 avril 2009

pu er 2000



Un pu er en vrac de la m3t , année 2000. Un bienfait après tant de thés verts . Je me régale de ces odeurs de feuilles , de brique chauffée qui s'échappent du sachet entrouvert. Les feuilles toutes petites se gorgent d'eau et donnent des effluves de fleurs, de jonquille et d'herbe.
La liqueur a un goût de caramel, de beurre salé, de mousse et de lichen, de bois, de chêne.
Puis l'odeur vire à la réglisse et le goût évolue vers le lilas, jasmin , trèfle et revirnt au caramel avec en sous-bassement le bois de tonneau et de "cave".
Il est doux, se déploie en vagues harmonieuses, sans aspérité , très onctueux.







Une présence toute ronde de chaleur pleine, mûre , chatoyante qui fait danser mes papilles.



2 commentaires:

Anne a dit…

Votre description est telle qu'on sentirait presque le parfum de votre thé. Le reflet de lumière que construit la fenêtre joue de subtilité avec la couleur du thé.
Il me semble que les circonstances induisent le choix du thé; j'envie vos connaissances en la matière.
D'autre part, merci beaucoup pour vos commentaires sur mon blog.
Anne (miscellanéesanne)

ginkgo a dit…

les circonstances, l'humeur du moment qui concorde avec plein de choses...le temps dehors, ce qu'on a bu les autres jours si on est chez soi ou en train de travailler si c'est le matin ou le soir etc...
au niveau connaissance je me sens plutôt débutante !on apprend en goûtant soi-même et aussi grâce à tous les bloggeurs qui parlent de thé, de ce qu'ils aiment etc....ça donne aussi plein de pistes :) quand on aime on apprend je coirs que ça s'applique à plein de domaines....la photo par exemple ? la manière de voir ou de capter ou de cadrer...! :)comme sur votre blog