lundi 6 avril 2009

sur la pierre


Pour développer des émaux bien des essais sont nécessaires . Tout débute par une formule qu'il convient de peser sur une petite quantité, en général 100gr. Ce qui donne ces "poudres" . Ici les oxydes métalliques sont visibles à droite ( le vert ) et à gauche le rouge brun , oxyde de fer rouge. Puis on met de l'eau et on tamise 2 fois. Le liquide est ensuite déposé sur des plaquettes d'essais.



Rester dedans est impossible et je bois mon premier thé sur la pierre chaude du muret de l'atelier, un oolong Huang Jin Gui , simple et au parfum fleuri.






2 commentaires:

Anne a dit…

Les émaux cuisent-ils tous à la même température? Cuisez-vous au bois?
Anne

ginkgo a dit…

je cuis une première fois les pièces sans émail à 980° puis j'émaille et suite je recuit à 1280° , cuisson électrique (pour le moment !).Sinon grosso modo il y a des émaux basse température (980-1020°) et des émaux haute température (1260°-1300°) suivant le type de terre utilisée.