lundi 18 mai 2009

promesses

Beaucoup de thés à découvrir avec ce bel arrivage de Taïwan (Teamaster). Hummm, le choix me laisse perplexe et je n'ai pas encore ouvert ces emballages rutilants.


Du côté de l'atelier j'ai enfourné pour une cuisson "biscuit" et là le four est plein à craquer. De quoi , je pense , aligner 2 fours pour la cuisson d'émail. Des perspectives prometteuses ...j'espère !

5 commentaires:

Anne a dit…

J'aime beaucoup cette photo de l'intérieur de votre four. C'est superbe ainsi! Lorsque la porte est fermée, pouvez-vous quand même voir, ne serait-ce qu'un court instant, ce qui se passe à l'intérieur ou gardez-vous la surprise jusqu'à la fin de la cuisson?
Anne

ginkgo a dit…

il y a 1 regard qui est bloqué donc non je ne vois pas l'intérieur . mais même si l'on peut voir durant la cuisson les pièces sont orange foncé à très clair, voire presque blanches à cause de la température donc on ne sait pas du tout ce que cela donne au niveau couleur. la couleur indique juste à quelle température on se situe : plus c'est clair, plus on est haut !

Clarity a dit…

It looks like a nice collection, you must feel very satisfied after having a whole day's work.

How nice to have met Toni Morrison, such a talented writer.

Béatrice de Lausanne. a dit…

Les mots de la céramique, je les ai appris en Angleterre : stoneweare, earthware, claye,slip ware, glaze, etc.

Savez-vous que j'ai rencontré Lucie Rie, Hans Cooper, qui souffrait de la sclérose en plaque. Pas drôle quand il faut tourner des pièce sur le tour.

Pardon mais j'ai un peu déconnecté des célébrités internationales. Qui est cette grande Dame ?

ginkgo a dit…

j'aime beaucoup le travail de Lucie Rie . Cette dame c'est Toni Morrisson, qui est écrivain, prix nobel de littérature.