mercredi 10 juin 2009

contraste

Certaines de mes journées (hier par exemple...) ressemblent à ça :




Ceci peut typique de l'enseignement du dessin dans une école....surtout en fin d'année scolaire .

C'est alors que le besoin de vivre ça s'impose et devient urgent :


(Image prise sur le net )

Cette image me fait rêver . Tellement de choses comme l'ombre et la lumière, les éléments de la nature de formes simples et bruts et bien entendu le thé donnent ce moment plein et contemplatif.





Et je constate que juste boire une tasse , même dans un environnement banal , même sur le lieu de travail permet de prendre du recul et apporte un petit ressourcement bienvenu.
Et heureusement toutes les journées ne se ressemblent pas : ouf.

4 commentaires:

fortunato a dit…

d'acc' avec toi

on peut boire 1 tasse n'importe quand & n'importe où sans avoir besoin - me concernant - d'1 cérémonial quelconque

par contre la 2ème photo avec le type - bof - suis pas friand de ces ambiances

mais ça n'est que mon avis

Anne a dit…

A certains moments, nous pouvons tous nous sentir submergés ou découragés. Ce qui échappe à notre contrôle est parfois si déstabilisant! Dans ces cas-là, chacun a sa propre manière de réagir mais se laisser aller à une totale confiance porte toujours les meilleurs fruits. Vous l'expérimentez avec succès en abandonnant les soucis comme la vapeur qui s'échappe du bol de thé pour disparaître dans l'air.
Que votre soirée soit douce et votre âme légère!
Anne

ginkgo a dit…

@fortunato: je n'aime pas non plus les cérémonials dans le sens de codes précis et figés que l'on répète mais j'aime bien le temps qui s'arrête où on peut se concentrer les les goûts du thé et aussi les matériaux qui participent au thé.j'aime aussi approcher les chose de manière intuitive et spontanée . mais comme tu dis, chacun vit les choses à sa manière et c'est ça qui est sympa....

Francine a dit…

Quel superbe billet! J'ai aimé les ambiances qui se dégagent des 2 photos: la 1e parce que personnellement j'aime les rituels: c'est par ce biais-là que je me recentre, que je suis 100% en phase avec cette boisson mythique, j'aime la sérénité qui m'envahit quand je refais inlassablement des gestes précis, cette intense concentration où rien n'existe plus que le thé. J'ai besoin de ces moments de recueillement, mais je comprends aussi que d'autres aient une autre approche, chacun a sa voie pour magnifier le thé et les objets du thé...